Du rififi dans la bouillabaisse

Vergiberation propose des thèmes d’écriture pour les vacances (j’imagine que si vous avez envie d’écrire sur les prochains thèmes, c’est encore possible, son blog est dans mes liens à droite).

Je me suis lâchée lancée  sur la consigne « Du rififi dans la bouillabaisse ».

 

 

On s’éloigne là des chemins de l’analyse, mais ils ne sont pas exclusifs ^^

 

Lire la suite

Quand la réalité rejoint la fiction

Ce soir, il s’est passé quelque chose de très étrange en séance.

J’ai choisi de lui lire la scène que j’avais écrite ce weekend et qui est comme un condensé de plusieurs semaines d’analyse, une sorte de version accélérée de ce qu’il se passe pas à pas dans une cure.

J’étais mal à l’aise et avant de me lancer dans ma lecture, puisque je lui faisais à la fois une traduction sans filtre de ce que je ressentais en séance, mais aussi que reprenais ce qu’elle me disait, ses mots d’analyste en usurpant son rôle d’une certaine façon et en changeant de place.

Hier, alors que j’en étais encore à me débattre sur ce que je pouvais dire ou pas, entre ce que je vis et ce que je fais vivre à mes personnages, toujours aussi peu aidée par elle, j’avais évoqué cette scène en la qualifiant de déclaration de guerre et de déclaration d’amour.

Lire la suite

Infus(i)ons

Depuis quelques jours, j’ai repris l’écriture de mon projet autour de la maternité.
Il est en gestation (hé, hé ^^) depuis plusieurs années et j’ai dû m’y replonger profondément pour me le réapproprier.

L’occasion de retrouver une sorte de dynamique d’écriture et de lire beaucoup d’articles portant sur l’analyse et l’écriture.

Il est classique d’opposer, ou tout du moins de séparer deux façons de concevoir et d’écrire une histoire :

Lire la suite

Rien que de l’eau

Ceci n’est pas une page météo 🙂 et ce n’est pas d’eau de pluie comme dans la chanson de Véronique Sanson dont il s’agit.

Non, moi je veux parler des larmes qui coulent, des pleurs qui hachent les mots, des sanglots qui éclatent sans savoir d’où ils viennent comme un coup de tonnerre dans un ciel serein.

Même si parfois aussi, je le sais mais je ne les attendais pas, ou plus.

Lire la suite